Livre de cours EMT-B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Livre de cours EMT-B

Message par Samantha_Telfair le Jeu 3 Mar - 13:48




LOS SANTOS FIRE DEPARTMENT
Emergency Medical Training Basic (EMT-B)

1. PROCÉDURE GÉNÉRALE
___________________________________________

1.1 Arrivée sur les lieux

Toutes les interventions sur lesquelles vous serez envoyés sont des entités dynamiques, elles changent en permanence et vous devrez être adaptatif à l'intervention. Ne JAMAIS arriver sur les lieux en garant votre unité trop proche de la victime, si la police est sur les lieux, elle sécurisera le périmètre. Voici les étapes clefs a suivre pour une intervention réussite :

1.1.1 Isolation des substances corporelles
- Toujours avoir des gants propres.
- Protégez vos yeux de tout les fluides corporels.
- Portez un masque chirurgical en cas de maladie infectieuse chez vous ou la victime.

1.1.2 Sécurité de l'intervention
- Ne pas approcher d'un accident d'un ou plusieurs véhicules si il y a danger imminent.
- Limitez votre exposition au trafic routier en posant des cônes et/ou avec aide du LSPD.
- Garez votre ambulance les quatre roues sur la route, le plus proche du trottoir.
- Votre sécurité est primaire, n'entrez jamais dans une scène de crime sans accord du LSPD.
- Contrôlez l'intervention, demandez aux civils de reculer.
- Ayant toujours un moyen de fuite, si l'intervention devient dangereuse, fuyez.

1.1.3 Mécanisme de la blessure
- Indexer la douleur de la victime visuellement (1 a 10).
- Un haut niveau de douleur est probables dans les cas de : Crash, chutes, explosion, armes a feux, brulure, etc.
- Vérifiez les signes symptomatiques.

1.1.4 Nombre de victimes
- A l'arrivée, vérifiez le nombre de victime sur place.
- Si le nombre de victimes est plus haut que votre capacité d'unité, demander des renforts (BLS : 2 places).

1.1.5 Ressources additionnelles
- Demandez la LSPD en cas d'insécurité.
- Appelez la R&S du département en cas de victime en montagne, fleuve et endroits périlleux.
- Appelez la Hazmat en cas de fuite de carburant et autres dangers important.

1.2 Le DR CAB et sont application

1.2.1 (D)anger
Soyez certain de la sécurité du lieu d'intervention.

1.2.2 (R)éponse
Vérifiez que la victime est conscience, pour cela, appelez là par son nom si vous le connaissez, et sinon, par "Monsieur, pouvez-vous m'entendre ?". S'il n'y a aucune réponse verbale, pincez les muscles du bras de la victime pour vérifier une réaction a la douleur. Si aucune réaction, la victime est en inconscience totale.
A - Alerte, la victime est alerte.
V - Verbal, la victime répond oralement.
D - Douleur, la victime répond a un stimuli de douleur.
I - Inconsciente, la victime ne répond pas.

1.2.3 (C)irculation
Premièrement, localisez et contrôler les saignements, palpez et évaluez un pouls, puis évaluez la couleur de peau de la victime (pale, rougeoyante ou normale), la température (froide, chaude ou normal) et la condition (séche, humide, normale) de celle-ci. Plus les signes tournent vers le Pale, Froid et sèche, plus la victime a perdu de sang.

POULS NORMAUX CHEZ L'HUMAIN :
100-150 pour les bébés.
80-120 pour les enfants.
60-100 pour un adulte.
40-60 pour un sportif.

NB : Si un saignement est présent, passez directement en partie 2 de ce manuel, puis revenez a la partie 1.2.4 de la procédure DR CAB.

1.2.3 (A)ir
Les voies aériennes de la victime sont-elles obstruées ?Les voies aériennes de la victime sont-elles obstruées ? Déplacez la victime en position latérale de sécurité et écoutez la respiration, s'il n'y en a aucune, passez en 1.2.5, si elle existe mais obstruées, déplacez la tête de la victime vers le haut, ouvrez-lui-la bouche et utilisez un bâtonnet en bois médical pour déplacer la langue de la victime.

1.2.5 (B)reath
Regardez, écoutez et sentez la respiration de la victime. Considérerez le besoin en oxygène de la victime, respire telle en panique ou lentement ? Ceci peut-être vérifiez en déposant votre main sur le torse de la victime et en penchant votre visage vers le sien, la respiration normale d'un humain est entre 12 et 18 respirations par minute.

Hypoventilation : Intervient quand la respiration de la victime est insuffisante, utilisez de l’oxygène médical.
Hyperventilation : Intervient quand la respiration de la victime est supérieur a la normale, n'intervenez pas, sauf en calmant la victime oralement, un niveau EMT-I est nécessaire.

1.3 La palpation

Dans les domaines de l'examen médical ou vétérinaire, la palpation est l'un des moyens exploratoires du corps humain ou animal. Comme l'inspection, la percussion et l'auscultation ou la prise de la température et de la tension artérielle qui lui sont généralement associés, la palpation fait partie des moyens de « diagnostic in vivo ».

Grâce à la sensibilité des doigts et de la main, et avec une bonne connaissance de l'anatomie, un médecin ou un vétérinaire, au moyen de différentes techniques de palpations (externes et parfois internes) permettent d'estimer le caractère normal ou anormal de la grosseur, texture, souplesse, température, etc. de la peau, des ganglions, de glandes (ex : thyroïde), d'un muscle, d'un groupes musculaires, de fascias, de tendons, les insertions de muscles ou tendons, d'un os ou d'un assemblage osseux (rachis par exemple), de certains organes internes, etc. Certaines anomalies (nodules, tumeurs, fibroses, fibromes, calcifications, etc.) peuvent ainsi être détectées ou suspectées.

Chez un médecin entrainé, la grande sensibilité des doigts permet aussi d'apprécier la température, des tensions anormales et ressentir les pulsations artérielles (pouls) en différents points du corps (élément important de diagnostic en médecine chinoise traditionnelle).

Vidéo:

2. SAIGNEMENT
___________________________________________

Une hémorragie externe se caractérise par la perte importante de sang par une plaie en dehors des vaisseaux sanguins. On différencie une hémorragie d'un saignement car elle ne s'arrête pas spontanément et imbibe un mouchoir en quelques secondes. Les hémorragies internes : le sang s’écoule à l’intérieur du corps ; il peut alors former un hématome lorsque le sang s’accumule dans un tissu ou un organe (muscle, par exemple). Le sang peut également s’épancher dans une cavité interne sans extériorisation : hémopéritoine dans le ventre, hémothorax dans les poumons ou la cavité pleurale, hémopéricarde autour du cœur. Une ecchymose (ou « bleu ») est une infiltration diffuse du sang dans le tissu sous-cutané, secondaire à un traumatisme minime (mais aussi parfois révélateur d’une maladie des vaisseaux).

Utilisez DANS L'ORDRE le techniques suivantes jusqu’à ce que le saignement soit terminé :

Compression directe :
- Comprimer la plaie qui saigne pour empêcher la perte de sang supplémentaire.
- Allonger la victime pour limiter la détresse circulatoire.
- Relayer par un pansement compressif sur la totalité de la plaie (Dit pansement américain ou Coussin Hémostatique d'Urgence (CHUT).) On doit pouvoir glisser un doigt sous ce pansement compressif.
- Couvrir la victime sans cacher le membre blessé puis la placer sous Oxygène Médical à 9 litres par minute.

Spoiler:

Élévation :
Élevez l'extrémité comportant l’hémorragie au dessus de la ligne du cœur.

Pression sur artère :
Appuyez sur le point artériel le plus proche de l’hémorragie.

Garôt :

Le garrot est une technique paramédicale dangereuse. En effet, trop longue, elle peut entraîner la perte du membre dans sa totalité. De ce fait, on ne posera un garrot que si la compression directe est impossible (Corps étranger planté.) ou si on est face à une Situation à Multiples Victimes (SMV)

Pour poser un garrot, on procède de la façon suivante :
- On remonte le lien à la racine du membre (aisselle ou début de la cuisse) depuis un creux naturel (Pli du coude, pli du genou) et on serre fort pour couper totalement la circulation
- On note l'heure de pose du garrot sur le front de la victime (Avec un stylo indélébile ou avec le sang de la victime)
- On ne desserre ou retire jamais le garrot : Ce geste relève d'une technique médicale et seul un médecin agrée est autorisé à l'effectuer.
- On posera, si possible, le garrot directement sur la peau. La pression doit être permanente et il doit être impossible de passer un doigt dessous.

NB : On ne retire jamais un corps étranger planté dans la chair. On risquerait d'aggraver la situation.

3. LES FRACTURES
___________________________________________

Une fracture osseuse intervient quand il y a une fissure et/ou un bris sur l'os. Généralement, une fracture est accompagnée d'une douleur moyenne a sévère sur la zone de fracture pouvant causer des spasmes musculaires. Une fracture est généralement causée par un impact d'une grande hauteur ou d'un choc. Une fracture peut parfois être psychologique après une blessure importante, la victime a « l'impression » d'avoir une fracture.

Il existe deux types de fractures :
Fracture ouverte : L'os est fracturé en dehors de la peau, généralement accompagné de fort saignement et de probables infections.
Fracture fermé : L'os est fracturé en dessous de la peau, qui elle, est intact.

3.1 Attelle médicale simple (Genoux, pieds, bras et jambes)

Une attelle est le moyen temporaire le plus simple pour intervenir sur une fracture. Il existe trois types d'attelle disponibles dans une caisse présente dans votre ambulance (courtes, moyennes, longues). Il est important de traiter les saignements avant d'appliquer l'attelle sur le membre. Tentez toujours également de mettre le membre en position normale si possible.

- Prenez l'attelle dans la caisse de votre ambulance.
- Ouvrez la valve du coussin de l'attelle.
- Déposez le coussin autour de la structure de l'attelle a la main.
- Glissez l'attelle comportant le coussin en dessous puis autour du membre.
- Utilisez la pompe manuelle pour gonfler le coussin en air, le membre doit être immobile.

Spoiler:

3.2 Attelle médicale de stabilisation (jambes)

Parfois, les fractures des jambes déplacent les membres dans des positions ésotériques, vous devrez le déplacer en position normale le plus vite possible, l'attelle de stabilisation vous aidera a maintenir en place avec force les os long en position.

- Déplacez la jambe a dix centimètres au dessus du sol.
- Glissez l'attelle de stabilisation en dessous de la jambe.
- Sécurisez la jambe entière droite a l'aide des scratchs.

3.3 Bandage triangulaire (bras)

Un bandage triangulaire est utilisé pour maintenir le bras en diagonal. La raison pour laquelle le bras doit être en diagonal est la prévention des saignements s'il y en a. Les bandages triangulaires sont présents dans vos sacs de secours.

- Prenez le bras de la victime et déplacez le en diagonal.
- Déposez le bandage en dessous du bras sur la longueur, et tirez le bandage dans le cou de la victime.
- Attachez les extrémités du bandage derrière le cou de la victime fermement.

Spoiler:

3.4 Collier cervical (cou)

Si une victime est suspectée de fracture cervicale ou de blessures a la colonne vertébrale, vous devez lui mettre un collier cervical pour maintenir les os du cou et vous assurez qu'aucune aggravation du tissu de la colonne vertébrale n'intervienne.
- Prenez le collier cervical de la caisse de votre ambulance.
- Glissez le collier autour du cou de la victime en maintenant la tête droite.
- Attachez les scratchs a l'arrière du collier, assurer vous qu'il tient.

3.5 Fractures graves

Si un patient a une fracture grave (côtes, os perdus, disloqués), vous devez immédiatement contrôler le saignement en priorité ABSOLUE, après cela, vous devez couvrir la zone ouverte avec de la Gauze. Si l'os est disloqué, replacez le au mieux, s'il est perdu, faites de même, mais transporter immédiatement à All Saints.

4. BRULURES
___________________________________________

Une brûlure intervient après contact avec le feu, une surface chaude, de la glace ou une surface froide, mais également le courant, les radiations, la friction, la lumière ou les produits chimiques. Les degrés trois et quatre de brûlures ne peuvent être soignées qu'en hôpital, le degré un et deux doivent faire l'objet d'examens.

Les degrés de brûlures sont les suivants :
Premier degré : Épiderme endommagé, apparence rouge et sèche de la peau, douleur moyenne.
Second degré : Épiderme endommagé et inférieur, apparence rouge et blanche, moite, douleur sévère.
Troisième degré : Étendu au-delà de l’épiderme et Hypoderme, apparence blanche, sèche, pas de douleur.
Quatrième degré : Tout tissus endommagé, apparence noir, sèche, pas de douleur.

4.1 Traitement des brûlures

- Retirez les bijoux et les vêtements de la victime sur la zone de brûlure.
- Couvrez avec du tissu propre et humide, ou si en intérieur, versez doucement de l'eau.
- Élevez la zone brûlée au dessus de la ligne du cœur.
- Transportez aussi vite que possible a l’hôpital.

Spoiler:

5. AMPUTATION
___________________________________________

Droits d'amputations suspendue aux unités EMT-B.

6. SUPPORT CARDIAQUE
___________________________________________

Il arrive parfois qu'une victime soit aux prises avec un arrêt cardiaque, les signes d'un arrêt cardiaque sont l'inconscience, l'absence de respiration et une mauvaise circulation (voir DR CAB).

6.1 Réanimation cardio-pulmonaire

- Apprécier la conscience, le pouls et la respiration
- Si pas de respiration, on contrôle le pouls carotidien (au niveau du cou) sur 10 secondes maximums (3ème signe) Si pas de pouls, on entame les manœuvres de réanimation à un rythme de 100 compressions par minute. Chez l'adulte et l'enfant, on effectue 5 cycles de 30 compressions thoraciques puis 2 insufflations.

N'oubliez pas : « Homme qui respire, cœur qui bat », si un individu respire, sont cœur fonctionne obligatoirement.

6.2 Défibrillateur automatique externe

Le DAE est une machine médicale complexe utilisable en contrôle et intervention sur les arrêts cardiaque ou sur une victime susceptible d'en avoir un.

- Prenez le DAE du chargeur électrique de votre ambulance.
- Appuyez sur le bouton « Power » de l'appareil.
- Placez un des pad sur le haut du torse a droite, et un pad sur le bas du torse a gauche.
- Appuyez sur « Analyse ».
- L’électrocardiogramme intégré du DAE vous informera du rythme cardiaque automatiquement et en temps réel.
- Le DAE vous signalera par un bip bref qu'un choc est recommandé mais non obligatoire. A noter qu'un bip long et soutenu indique un arrêt cardiaque, le DAE administrera le choc automatiquement.
- Si le DAE ne restaure pas un rythme cardiaque normal, revenez aux compressions pour deux minutes.
- Recommencez la procédure, laissez le DAE en place pour surveillance.

Spoiler:

6.3 Rythmes cardiaques normaux

Le tissu responsable du battement cardiaque est nommer le cavité sinusoïdale, ou Cavité SA. Celui-ci est présent dans l'atrium droit du cœur. Il donne le rythme des sinus.

Sinus normal : 60 a 100 battement par minutes.
Sinus en tachycardie : Rythme supérieur a 100 battement par minutes.
Sinus en bradycardie : Rythme inférieur a 60 battement par minutes.

7. ADMINISTRATION D'O² (Oxygénothérapie normobare)
___________________________________________

La quantité d'O² normale quand un individu respire est de 21 % en moyenne, un masque a oxygène médical en détient un niveau de 30 à 35 % L’oxygène médicale est utilisable pour des hémorragies, des chocs, des convulsions et bien d'autres blessures diminuant la teneur en oxygène du sang, tout comme pour calmer un patient en panique. Les bouteilles d’oxygène sont en place sur les brancards et en intégration dans l'ambulance (Oxy-port). Les bouteilles sont pré-réglées sur 5L/min.

NB : Ne jamais approcher un objet en feu proche d'une des bouteilles.

7.1 Canule nasale

Mode d'administration de la thérapie de débit faible teneur en oxygène chez les patients présentant une insuffisance respiratoire, mais avec une ventilation spontanée. La fraction d'oxygène inspiré est variable, en fonction de la ventilation du patient, se situant entre 24 et 40%. La canule nasale prend la forme d'un petit tuyau en plastique de diamètre variable introduit dans les cavités nasales.

Pour connecter :
- Prenez la bonne taille d'embout de canule en fonction de la taille du nez de la victime.
- Branchez l'adaptateur sur la bouteille d'O² ou Oxy-port, et tournez la valve.
- Assurez vous que l'O² passe correctement.
- Insérez la canule dans les deux cavités nasales de la victime.

Spoiler:

7.2 Masque facial simple

Une des méthodes la plus connue, le masque simple prend la forme du visage de la victime pour lui permettre de respirer par voie orale et nasale. Le masque détient un élastique pour le maintenir en place.

Pour connecter :
- Prenez un nouveau masque propre de votre sac de secours, et connectez le a votre source d'O².
- Placez le masque sur le visage de la victime (nez/bouche) et sécurisez avec élastique.
- Tournez la valve de la bouteille ou Oxy-port pour ouvrir l'alimentation.

7.3 Ballon Auto remplisseur à Valve Unidirectionnelle (BAVU)

Un ballon autoremplisseur à valve unidirectionnelle (ou insufflateur manuel, également connu sous le sigle BAVU), est un instrument médical ou paramédical conçu pour suppléer à la respiration d'un patient en arrêt respiratoire. La conception du ballon d'une manière à ce qu'il tende à reprendre sa forme (à se regonfler) et le système de valves unidirectionnelles permettent de fournir une ventilation sans apport de gaz comprimé. Le BAVU est de préférence raccordé à une source d'oxygène médical. Un accumulateur qui se remplit pendant la vidange du ballon (insufflation) permet de fournir 100 % d'oxygène même avec une ventilation rapide.

Pour connecter :
- Prenez un nouveau masque propre de votre sac de secours, et connectez le a votre source d'O².
- Remplissez le balon d'O².
- Placez le masque sur le visage de la victime (nez/bouche) et sécurisez avec élastique.
- Débit de 15 litres par minute pour effectuer les 2 insufflations.

8. ÉQUIPEMENT
___________________________________________

8.1 Système de déchargement/chargement du brancard



8.2 Kit Advanced Life Support

Spoiler:


8.3 Ambulance

Spoiler:

avatar
Samantha_Telfair

Messages : 25
Date d'inscription : 18/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum